Strapontin15


Orpheline

           Décidément, je pense que le cinéaste Arnaud des Pallières n’est pas mon préféré. Loin de là. Pourtant je fais des efforts, je vois tous ses films, mais depuis son « Parc » dans lequel je me suis mortellement ennuyée et « Michael Kohlahaas » que je n’ai pas particulièrement apprécié non plus malgré les cultivés et magnifiques explications et arguments de son cinéaste.

            Je persévère et j’ai vu « Orpheline » dont les dithyrambes remplissent la plupart des médias. Une fois encore, je ne trouve que prétention, et dans ce film une façon abominablement sophistiquée de raconter le parcours d’une femme qui a mal démarré dans la vie. Le film se veut original par un récit à rebours, il veut planer sur quelque chose d’une nouvelle vague qui n’est plus. Quel ennui ! Le regard du cinéaste ne sait que se plonger, voyeur, sur les corps successifs des trois actrices (magnifiques); des corps qui s’exposent le plus souvent en perdition (dans les voitures, boîtes de nuit etc). Pourquoi toujours du sombre, de l’obscur (au propre comme au figuré). La séquence de l’enfance, seule, est belle. Un lieu très symbolique choisi, la disparition mystérieuse des deux garçons, le regard de la petite fille. La séquence est forte. Au moins, un moment de sauvé !

Strapontin1


Mes dramas coréens |
Critiques cinéma (pour l�... |
CinéFilm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1640 Riverside, Hill Valley
| Poudlard Express
| Berrysteven78