Strapontin15



La femme qui est partie

Quel est le strapontin auteur du texte concernant le film  » La femme qui est parie » ? Je suis du même avis et pense que nous voyons là un très grand film. Curieux, hors du commun, indispensable. Il se déroule pendant 3h46 en plans fixes devant le spectateur qui doit s’immerger dans ce noir et blanc splendide. Plans fixes qui vont faire apparaître, disparaître les personnages obligeant ce même spectateur à comprendre les intentions du metteur en scène. Une femme sort de prison, elle est libérée ,injustement condamnée. Son but; la vengeance mais également retrouver un fils perdu dans les dépôts sordides de Manille. Film sur la vengeance, soit, sur le bien et le mal, mais le film est un faux ami, car il va emmener le spectateur dans les domaines de l’empathie, la compassion, la reconnaissance… Film qui porte son regard sur un pays qui va mal avec ses pauvres, ses vrais pauvres qui s’abritent dans des cabanes, avec ses exclus : les travestis, les bossus, les boiteux .. Par moments, on songe à Dostoîevski et aussi à tous ces films japonais des années 50-60 , comme ceux de Kurosawa par exemple. A voir absolument. Strapontin 1


Laisser un commentaire

Mes dramas coréens |
Critiques cinéma (pour l�... |
CinéFilm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1640 Riverside, Hill Valley
| Poudlard Express
| Berrysteven78