Strapontin15


« | Accueil | »

LA COMMUNAUTE

Dans les années 70, au Danemark, un couple hérite d’une maison grande, vieillotte mais pleine de charme qu’ils renoncent à vendre. Ils décident de s’y installer avec d’autres, afin de partager les frais, dit l’époux, et d’y vivre une vie plus relationnelle, plus palpitante, espère l’épouse.Film vintage, aux reflets bien connus, voire désuets, qui laisse filtrer les émois d’une époque où les cerveaux embrumés des protagonistes ne peuvent laisser espérer que fusions, confusions et conflits. Ainsi peut se présenter ce film un peu brouillon, que j’ai jugé, facilement, au premier abord, peu intéressant.

Mais à bien y réfléchir, les règles qu’ils devaient se fixer et qu’ils n’ont pas fait, engendrent des débordements imprévisibles. L’irresponsabilité des co-locataires entraine des dérives qu’ils ne peuvent plus maîtriser et qui les conduiront, pour certains, au bord de la folie ou de la mort. Tel est le prix à payer lorsque les règles sont galvaudées, l’esprit de la loi piétiné.
Finalement ce film établit, à mon sens, un parallèle avec l’esprit de grande tolérance qui règne aujourd’hui dans certaines de nos cultures et qui font basculer nos sociétés dans le chaos ou dans une petite mort lénifiante.

STRAPONTIN 2

 


Laisser un commentaire

Mes dramas coréens |
Critiques cinéma (pour l�... |
CinéFilm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1640 Riverside, Hill Valley
| Poudlard Express
| Berrysteven78